BAGNE AU LAIT 2_0_PERS NORD (retouchée site internet)
VILOGIA / 92 rue Victor Hugo, 93170 Bagnolet / 11/2019

Le quartier des Coutures dans lequel est implanté le programme de 34 logements sociaux et leurs stationnements est essentiellement composé de petits ensembles d’habitations peu élevés type pavillonnaire et d’entrepôts de typologies, implantations et d’aspects très hétéroclites.

 

Sur notre parcelle orientée Nord-Sud, cette typologie en « lanières » réduit le linéaire des façades sur rue, mais favorise un vaste cœur d’ilot, à l’abri des regards, qui va pouvoir bénéficier d’un très bon ensoleillement. Les « lanières » sont aussi l’occasion de venelles qui desservent des habitations situées en 2ème plan par rapport à la rue. La présence des venelles permet de restituer de la profondeur depuis les rues et créent des perspectives qui ouvrent vers d’autres horizons.

 

Ce projet nécessite une implantation urbaine ancrée dans le contexte existant, à la fois pour ne pas créer de rupture et assurer une continuité qui minimisera les nuisances pour les parcelles contiguës (masques, vues,…) mais aussi pour conserver les caractéristiques du quartier (convivialité, esprit « village »…) qui ont perduré depuis plus de 200 ans. L’utilisation de la parcelle comme  un jardin partagé pour les habitants du quartier est préservé.

 

Des matériaux pour un parti architectural :

– Briques : Elles viennent souligner l’aspect urbain de la rue. Présente sur de nombreuses constructions existantes, elles permettent aussi d’intégrer l’ensemble au quartier des Coutures.

– Tôles nervurées laquées blanches : Les fentes sont traitées systématiquement en blanc pour « éclairer » et « accompagner » le regard depuis la rue Victor Hugo.

– Bois : Les façades en bois sont en résonance avec l’espace naturel . Il définit ainsi le cœur d’ilot.

 

Un espace centrale agréable :

– La terrasse de la convivialité : Une première moitié de cet îlot sera en pavés béton à joints enherbés, afin d’offrir un sol praticable en tout temps, perméable et végétalisé.

– Les jardins partagés : La seconde moitié de l’îlot sera plus fortement végétalisée. Elle sera constituée d’un ensemble de massif au sein desquels des cheminements engazonnés permettront la déambulation.

– Le verger : Le Sud de la parcelle en lanière est attenant à un espace fermé richement planté de grands sujets arborés (parcelle voisine). Au vu de ce patrimoine et de l’exposition naturelle de la parcelle, nous proposons de maintenir ouvert un cheminement central sans-issue, afin de profiter cette végétation et de l’exposition plein Sud.

– Le jardin calme : L’entrée Est par la rue Robespierre est quelque peu excentrée de la cour centrale de la résidence.

– Le patio : Au cœur du bâtiment Robespierre, un patio permet à la fois de garantir les rues des bâtiments mitoyens et d’agrémenter la circulation au sein de la résidence.